Retour dans les Rocheuses : Ce qui a changé et ce qui est resté pareil

19.08.22

J'ai une confession à faire. Il m'a fallu 30 ans et une pandémie pour enfin me pousser à visiter l'un des plus beaux endroits de la planète, même s'il se trouve dans mon propre jardin.

Maintenant, en tant que Canadienne, je n'ai vraiment aucune excuse pour ne pas avoir visité les Montagnes Rocheuses pendant trois décennies entières. Pendant que je grandissais dans la magnifique Colombie-Britannique, ma famille passait toutes les vacances d'été à camper dans l'Okanagan. Nous avons fini par y acheter un chalet et nous nous évadions dans ce cadre idyllique dès que nous le pouvions. Pour les vacances d'hiver, nous avons eu le privilège de partir en vacances dans des destinations ensoleillées comme le Mexique et Hawaï. Puis, en 2018, je suis devenue rédactrice de voyage et digital nomad à plein temps, voyageant aux quatre coins du monde, mon envie de voyager me menant dans près de 50 pays. J'aimais ma maison, mais mon âme était constamment attirée par des endroits lointains.

En voyageant et en rencontrant de nouvelles personnes (comme ces perles absolues rencontrées dans une auberge affiliée HI à Cape Town), tout le monde me posait les mêmes questions générales en apprenant que je venais du Canada. Es-tu super polie ? Parles-tu français ? Es-tu allé dans les montagnes Rocheuses ?

C’était embarrassant de devoir dire non (à la dernière question, surtout).

Alors quand la pandémie a frappé et a fermé les frontières du monde entier (et nous a donc tous gardés près de chez nous), mon âme avide d'aventure a finalement reçu le coup de pouce (qui aurait dû être donné depuis longtemps) dont elle avait besoin pour explorer la partie la plus célèbre de mon magnifique pays natal.

Je suis donc partie dans les Rocheuses !

Andrew Ly

J'étais tellement contente de rester avec HI Canada pendant mon road trip (que j'ai baptisé #arocky2020), et comme je l'ai partagé dans mon essai J’ai voyagé dans les Rocheuses cet été et voici comment ça s'est passé, ça a dépassé toutes mes attentes. J'ai été impressionnée par l'ampleur des montagnes Rocheuses, qui ne ressemblent pas aux sommets de la Colombie-Britannique. Elles sont plus hautes, plus abruptes et... plus rocheuses. J'ai vu des troupeaux de wapitis à Banff, des orignaux au lever du soleil au lac Maligne, et même un ours noir sur la promenade des glaciers. J'ai rencontré un ou deux amis, mais j'ai aussi profité de mon temps en solo dans la nature, juste moi et les montagnes, m'imprégnant de la sérénité de ce lieu étonnant que j'ai eu la chance d'appeler ma maison.

Mon voyage était si parfait que j'ai juré d'en faire une tradition annuelle et de reproduire mon itinéraire exact l'été suivant (car si ça fonctionne, pourquoi changer) ?

Je suis maintenant principalement basée en Afrique du Sud et je suis devenue assez obsédée par les safaris. Lors de mon road trip dans les Rocheuses en 2021, j'ai donc cherché à repérer les animaux sauvages (transformant essentiellement mon road trip dans les Rocheuses en un véritable safari canadien !) Mon moment fort a été de voir deux orignaux traverser le lac Maligne à la nage au lever du soleil - de la vraie magie canadienne juste là. Les frontières étaient encore fermées, ce qui signifie que les touristes internationaux étaient peu nombreux, mais comme moi, de nombreux explorateurs canadiens profitaient de notre épique terrain de jeu en plein air.

Été 2022 : Mon aventure dans les Rocheuses

À l'aube de cet été 2022, un autre voyage dans les Rocheuses était une évidence pour moi. Mais vu que les restrictions de voyage avaient été levées depuis, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'avais été tellement gâtée lors de mon précédent voyage, les frontières fermées me permettant de profiter des meilleures attractions de la région en toute tranquillité ! Mais les Rocheuses m'appelaient une fois de plus. Je suis donc partie.

Il y avait certainement plus de visiteurs que ce à quoi j'étais habituée. Les rues et les sentiers bourdonnaient maintenant de langues du monde entier. Les touristes internationaux prenaient des photos pour les envoyer à leurs amis et familles restés au pays. Plus j'observais la présence internationale, plus je me rendais compte de la chance que j'avais de venir du Canada.

L'ambiance de l'auberge était beaucoup plus animée, avec des activités de groupe comme un cours de yoga à HI Jasper et une randonnée à vélo à HI Banff.

Chanceuse d'avoir connu les Rocheuses deux années de suite dans le calme de la période de pandémie. Chanceuse de pouvoir aller de chez moi à cette partie spectaculaire du monde en moins d'une journée de route (et une journée très pittoresque en plus). L'ambiance de l'auberge était beaucoup plus animée, avec des activités de groupe comme un cours de yoga à HI Jasper et une randonnée à vélo à HI Banff. Il y avait toujours de nouveaux amis à se faire et des histoires à partager dans les espaces communs qui fonctionnent désormais comme des lieux de connexion sociale. J'ai parlé à mes compagnons d'auberge qui convoitaient ce voyage depuis des années, avaient dû le repousser à cause de la pandémie et se rendaient enfin dans cet endroit dont ils avaient toujours rêvé.

Rencontrer et discuter avec de nouvelles personnes est l'une des parties les plus enrichissantes d'un voyage, surtout si tu es un voyageur solo. C'était tellement agréable d'avoir mon temps en solo dans la nature, mais aussi de revenir pour se raconter nos aventures à l'auberge ou participer à des activités de groupe.

Campfire

Profiter au maximum de ton road trip dans les Rocheuses (*indice* tout est dans l'intersaison)

L'énergie autour des Rocheuses est plus chargée cette année, mais cela n'enlève rien à sa magie. Comme l'ont mentionné tous mes nouveaux amis internationaux, la chose la plus unique au Canada est son vaste espace naturel. Il y a tellement d'endroits où s'évader. Les espaces naturels et la nature sauvage du Canada sont à ta disposition pour que tu prennes le temps de te connecter à la nature.

L'une des astuces les plus importantes pour trouver du réconfort dans les Rocheuses est le choix du moment. La plupart des touristes internationaux explorent la région en bus touristique, qui circulent du matin au soir, mais arrivent généralement à destination à partir de 8 ou 9 heures du matin. Pourquoi ne pas régler ton réveil encore plus tôt pour battre la foule, et profiter de la magie du lever du soleil pendant que tu y es ? Les petits matins sont le moment où la faune est de sortie, où l'éclairage est doré et où la nature est toute à toi.

Si tu veux vraiment éviter les foules, il faut éviter la haute saison. J'ai été choquée de voir à quelle vitesse les endroits se sont remplis pendant les mois d'été maintenant que la pandémie est terminée, mais encore une fois, peut-on en vouloir à qui que ce soit ! Les Rocheuses sont une destination emblématique et j'aimerais vraiment que tout le monde puisse découvrir leur beauté.

C'était tellement agréable d'avoir mon temps en solo dans la nature, mais aussi de revenir pour se raconter nos aventures à l'auberge ou participer à des activités de groupe.

L'un des facteurs qui expliquent la popularité de l'été est le fait que les familles profitent au maximum des vacances des enfants. C'était très cool de voir des familles qui séjournent sur des sites HI et qui explorent les grands espaces à tous les âges. Le niveau de rapprochement et les souvenirs à créer ici lors d'un voyage en famille sont absolument inestimables. Naturellement, lorsque les enfants retournent à l'école, les foules commencent à se raréfier. Alors si tu n'es pas lié aux horaires scolaires, envisager un voyage à l'intersaison dans ces montagnes imposantes est un excellent moyen de découvrir la région.

Un autre hack des Rocheuses que j'ai appris cette année est de partir à la recherche des sentiers les moins fréquentés. Bien sûr, de nombreux voyageurs affluent à Lake Louise et Lake Moraine, mais j'ai quand même pu trouver la solitude au toujours si paisible Two Jack Lake à Banff tous les soirs, et j'ai pris un petit-déjeuner pique-nique rien que pour moi au magnifique Lac Beauvert à Jasper. Il reste tellement d'endroits à explorer à Banff et Jasper, et la promenade des Glaciers est bien plus qu'un simple itinéraire entre les villes, c'est une destination à part entière.

Two Jack Lake

Des moments magiques

J'ai passé une nuit au HI Mount Edith Cavell et à ma grande déception, j'ai appris que la Meadows Trail était fermée. J'étais tellement triste. C'était, après tout, ma randonnée préférée. Les fleurs sauvages, le glacier, le lac et tout le décor environnant sont tellement époustouflants. J'ai adoré revenir dans l'atmosphère rustique que l'on trouve nichée au milieu des montagnes qui encadrent l'auberge. Mais comme ce sentier est fermé, je me suis retrouvée dans le cadre le plus paisible de tous. Mon plan de secours consistait à faire une randonnée de 20 minutes sur le sentier voisin pour monter sur la montagne et atteindre le point de vue sur le lac et le glacier. Une fois arrivée, j'ai continué à descendre jusqu'aux rives du lac.

Je me suis assise là toute seule pendant deux heures.

Pas une autre âme en vue.

Je n'arrivais pas à y croire. J'étais là, dans ce que je considère comme l'un des endroits les plus spectaculaires de la planète. Je l'avais pour moi toute seule : tout ce lac glaciaire, son eau bleu-vert parsemée d'icebergs, la cascade qui se déverse puis ruisselle de différents côtés de la roche, le glacier qui brille en arrière-plan alors que le soleil commence à se coucher. Cela m'a donné des frissons. J'avais presque l'impression d'être hantée, le silence du décor n'étant qu'occasionnellement interrompu par le tonnerre du glacier qui se détache. Je me suis un peu inquiétée de la présence d'ours, alors je me suis retirée le moment venu (tu vois, parfois la foule a du bon !). Mais ce moment est un de ceux que je chérirai à jamais.

Comme tous les endroits accessibles et magnifiques de cette planète, les explorateurs continueront à s'y rendre. Et ils devraient : il n'y a rien de tel que l'épanouissement que te procure la nature. Ici, au Canada, nous sommes gâtés d'avoir ce genre de paysages captivants en si grande quantité. Mais cela signifie simplement qu'il y a encore plus de raisons d'être reconnaissant, d'amitiés à nouer et de magie à trouver.

J'ai déjà hâte de retourner dans les Rocheuses.

À lire aussi

10 façons d'économiser de l'argent lors de ton voyage de ski au Canada

...Parce que rider ces pistes toutes fraîches et poudreuses peut coûter très cher !
18.11.22
...

Ce qui se passe vraiment dans les cuisines d'auberges de jeunesse

Les cuisines des auberges ne servent pas seulement à cuisiner, elles offrent aussi une atmosphère unique de connexion et de camaraderie.
14.11.22
...

7 façons de se faire des amis locaux dans une station de ski

La seule chose qui soit meilleure que de dévaler les pistes poudreuses, c'est de le faire avec des amis.
09.11.22
...