8 manières de vraiment profiter de l'intersaison

07.09.22

Il y a beaucoup à dire sur les voyages pendant l'intersaison. Le Canada est en particulier l'endroit idéal pour un voyage hors saison car chacune de ses quatre saisons apporte quelque chose de complètement différent. L'été offre un monde de couchers de soleil, de journées à la plage et de feux de joie pendant les soirées douces et l'hiver est un paradis pour les skieurs. Mais pendant l'automne, le Canada s'illumine de mille feux : le feuillage de tout le pays prend des teintes orange vif, jaune et rouge rubis. En plus de cela, l'air frais et vivifiant offre un grand répit à la moiteur de l'été. Pour ajouter à la liste des avantages, les files d'attente plus courtes, les foules moins nombreuses et les tarifs moins chers rendent l'intersaison attrayante pour les voyageurs à rythme lent, les introvertis aventureux et les routards à petit budget.

Mais avant de réserver ton voyage canadien hors saison, que ce soit dans les montagnes accidentées ou sur la jolie côte des Maritimes, considère les conseils ci-dessous qui amélioreront ton expérience de backpacking en automne.

Pexels / Dimka Nevedimka

Laisse-toi gagner par les saveurs de l'automne

Les aliments de saison du Canada varient presque autant que ses paysages. Si tu visites le Canada pendant l'intersaison, ce serait une erreur (énorme !) de passer à côté des produits de saison comme le cidre de pomme chaud, les boissons aromatisées aux épices de citrouille, les soupes de courge apaisantes et les tartes à la citrouille. De nombreux chefs créeront également des menus basés sur les produits locaux de saison facilement disponibles, alors si le restaurant de ton choix propose un plat du jour, c'est l'une des meilleures façons de goûter aux saveurs de l'automne.

Profite des espaces naturels en basse saison

En été, les touristes affluent vers les lacs idylliques ou les sentiers baignés de soleil. En hiver, tout tourne autour de la poudreuse ou du patinage sur des surfaces glacées. Au Canada, l'automne est le moment où les routards veulent se rendre sur les sentiers pour profiter des vues sur les arbres qui changent constamment. Au Québec, par exemple, les locaux participent à une sorte de chasse au trésor en chassant les meilleurs endroits pour admirer les couleurs chaudes de l'automne pendant toute la saison. D'autres façons de profiter de la nature à cette époque de l'année : rendez-vous dans les vergers pour la cueillette des pommes, ou dans un champ de citrouilles pour les festivités d'Halloween. Les plages sont aussi un endroit idéal pour faire un pique-nique sans la foule ou regarder le coucher de soleil sous une couverture de laine douillette avec une bonne tasse de Tims.

Unsplash / Alisa Anton

Vérifie bien les horaires et les heures hors saison

Voyager pendant l'intersaison est un art et cela demande de maîtriser la logistique. L'un des aspects les moins amusants (mais certainement essentiels) des voyages d'automne est de vérifier des choses comme les horaires, les heures et les tarifs hors saison, les horaires des bus et des ferries, et si certaines attractions sont ouvertes ou non. N'oublie pas que de nombreuses destinations touristiques de premier choix au Canada sont davantage axées sur la saison estivale, alors ne t'attends pas à ce que les choses soient aussi accessibles ou fonctionnent aussi fréquemment qu'en juillet. Planifie à l'avance.

Profite au maximum de ton temps en solo

Voyager pendant l'intersaison en automne signifie que tu es loin des foules, des longues files d'attente, des nuées de touristes et des hébergements complets. Pourquoi ne pas profiter de cette période plus calme et t'accorder vraiment du temps en solo. Cela pourrait signifier se déconnecter totalement des messages et des notifications et prendre le temps d'écouter ton guide intérieur. En l'absence des autres, qu'as-tu envie de faire ? Peut-être des activités tranquilles comme la lecture, la cuisine, un projet créatif ou l'écoute de podcasts.

Unsplash / Aaron Burden

Engage une conversation avec un local

Pendant les mois d'été, les locaux sont submergés de touristes qui demandent des directions et des recommandations. Mais pendant l'intersaison, l'ambiance est moins chargée et beaucoup plus détendue. Cela signifie que les habitants ont vraiment le temps d'engager la conversation, de connecter et de partager ce qui est si spécial dans leur coin du monde. C'est souvent comme ça que tu découvres les plats du jour à essayer au restaurant local, les meilleurs endroits de la région et les coins où les habitants trouvent les meilleurs couchers de soleil. Qui sait, peut-être seras-tu même invité à une fête ou à une soirée open mic.

Accorde-toi des folies

Planifier un voyage hors saison signifie que tu fais des économies grâce à des vols et des tarifs réduits et à des hébergements moins chers (HI Canada propose de superbes offres d'automne, *clin d'œil*). C'est donc la période de l'année idéale pour la personne qui préfère explorer à peu de frais. Grâce à ces économies, il peut être agréable de choisir un endroit pour faire des folies. Il peut s'agir d'un restaurant chic où tu n'irais pas autrement ou d'une excursion unique en son genre qui serait normalement trop chère.

Unsplash / Patrick Boucher

Emporte des épaisseurs supplémentaires

Le Canada a la réputation d'être un pays froid et ce n'est pas un commérage. Même si les saisons intermédiaires du printemps et de l'automne sont beaucoup plus douces que les hivers canadiens, elles restent froides selon les normes de nombreuses personnes dans le monde. Ce n'est pas pour rien que l'automne est surnommé le sweater weather season : les Canadien.ne.s se penchent sur le confo lorsqu'ils ont besoin de se réchauffer et n'hésitent pas à "s'habiller en mou". Si le Canada est sur ton itinéraire cette saison, emporte des pulls, des p'tites laines, des grosses chaussettes, et tout le tralala.

Redonne à la communauté: achète local

Une façon d'être un voyageur plus attentif et responsable est de s'aventurer dans de nouveaux endroits dans le but de dépenser tes dollars intentionnellement. Les entreprises, artistes et vendeurs locaux peuvent prospérer pendant la haute saison, mais pendant la basse saison, cela peut être difficile. (Surtout dans les villes touristiques.) Il est toujours utile pour la communauté que tu envisages d'acheter des produits locaux, de t'arrêter dans les boutiques familiales et de prendre ton café du matin chez le nouveau commerçant.

À lire aussi

Le meilleur de Whistler en 6 photos saisissantes

Le photographe Guy Fattal nous explique en quoi consiste son travail de photographe de ski dans l'un des endroits les plus prisés du Canada.
24.01.23
...

10 activités à faire à Charlevoix pour les téméraires

Pas game de faire du kayak en hiver.
23.01.23
...

Instagram vs. Réalité : Récit d'un voyage qui a mal tourné au Pérou

Le côté non instagrammable du voyage existe. Non, ce n'est pas toi le problème.
16.01.23
...