Découvre l'héritage des Jeux olympiques canadiens dans les villes de Vancouver, Whistler et Calgary

08.02.22

La flamme olympique est allumée et les jeux olympiques d'hiver 2022 ont officiellement commencé ! Qu'on les regarde religieusement ou non, impossible de ne pas ressentir une grande fierté en voyant son pays remporter la médaille d'or. Ces moments de victoire nous rappellent d'ailleurs d'autres anecdotes sportives, d'autres exploits et d'autres records battus dans le passé. Si toi aussi tu es sujet à la fièvre olympique (car, soyons honnêtes, peu de choses sont plus canadiennes qu'une compétition de sports d'hiver), continue ta lecture. Tu découvriras que plusieurs villes canadiennes possèdent un héritage olympique considérable, et que la majeure partie de ces attractions sont gratuites!

Whistler et Vancouver (Olympiques d'hiver, 2010)

En 2010, le Canada a remporté 14 médailles d'or aux jeux olympiques d'hiver, le plus grand nombre de médailles remportées par un pays aux jeux d'hiver! Aujourd'hui, plusieurs des installations construites pour ces jeux sont ouvertes au public, y compris l'une de nos auberges ! À l'époque, HI Whistler a été construite dans le cadre du village des athlètes. Aujourd'hui, tu peux rester dans cette auberge olympique et vraiment suivre les traces des légendes sportives. Passe une journée au Centre des sports de glisse de Whistler, où tu pourras essayer le bobsleigh, la luge et le skeleton. Même s'il est peut-être trop tard pour devenir un athlète de classe mondiale, tu découvriras peut-être un nouvel intérêt pour des sports d'hiver moins communs, et surtout, forts en adrénaline.

Whister Sliding Centre1

À Vancouver, passe voir l'impressionnante flamme olympique, qui est toujours exposée à côté du Vancouver Convention Centre, à Coal Harbour. La flamme est brièvement rallumée au début de chaque Jeux olympiques et paralympiques (les prochains auront lieu le 4 mars 2022). Surplombant le port et la rive nord, le centre de convention voisin était le centre international de diffusion des médias pendant les jeux. Il abrite également une exposition sur les Jeux olympiques de 2010. Ensuite, rends-toi un peu plus au sud, vers la promenade du front de mer de False Creek. Cette ancienne zone industrielle a été réaménagée pour les athlètes. Aujourd'hui, elle est composée de tours à condos, d'espaces commerciaux et d'une tonne de boutiques, de restaurants, de pubs et d'art public. En chemin, ne manque pas de t'arrêter à Robson Square, près du Vancouver Art Gallery. Cette place publique a fait l'objet d'une transformation olympique, avec notamment une patinoire publique où tu peux patiner gratuitement entre décembre et février (la location de patins coûte 5 $).

Tu arrives de loin ? Alors tu peux remercier les Jeux olympiques de 2010 d'avoir relié l'aéroport de Vancouver au centre-ville grâce à l'extension Canada Line de la ligne de transport rapide Skytrain, qui te permets maintenant de te rendre de l'aéroport au centre-ville pour moins de 10 $ et en moins de 30 minutes. Encore mieux, si tu dois faire de la route rendu à Vancouver, tu peux encore une fois remercier les Jeux olympiques ! En 2010, l'autoroute Sea to Sky a été améliorée en prévision de l'arrivée des athlètes et de tous les visiteurs. Toujours aussi magnifique, le trajet de Vancouver à Whistler est maintenant plus fluide, plus spacieux et plus agréable. Tu pourras même en profiter pour faire un arrêt à Squamish, un petit paradis du plein air, et te détendre à HI Squamish.

Petite anecdote : Vancouver considère poser sa candidature pour accueillir les Jeux olympiques d'hiver de 2030. Cette candidature serait un partenariat entre quatre Premières Nations, la ville de Vancouver, la municipalité de Whistler et les Comités olympique et paralympique canadiens. Si le projet se concrétise, il s'agirait de la première candidature autochtone aux Jeux olympiques.

A17 021082 High Res Jpg

Calgary (Olympiques d'hiver, 1988)

Bien que l'on se souvienne surtout de la première équipe jamaïcaine de bobsleigh aux jeux de Calgary de 1988, l'héritage olympique de ces jeux est remarquable. Entre autres, le Saddledome est impossible à manquer ! C'est une arène emblématique en forme de selle qui a accueilli les épreuves de patinage artistique de 1988. C'est aujourd'hui la patinoire des Flames de Calgary, une équipe de la NHL, et tu peux vraiment y ressentir l'esprit de compétition qui l'habite! Récemment, elle fut l'objet d'une potentielle démolition pour faire place à un nouveau stade, mais ces projets ont heureusement été mis sur pause.

L'Olympic Plaza, espace qui a accueilli les cérémonies de remise des médailles, possède aujourd'hui une patinoire, et si tu es chanceux, tu pourrais assister à un festival ou à un événement ! De là, tu pourras apercevoir la Calgary Tower, qui a servi de flambeau olympique en 1988. Avec un peu de chance, tu pourras la voir rallumée pour des événements spéciaux.

En sortant de la ville, n'oublie pas de passer par le Parc olympique du Canada, un centre de ski et d'entraînement qui a accueilli le saut à ski, le bobsleigh et la luge en 1988. Tu peux y faire du ski, du patinage et de la descente en tube, ou encore essayer un de leurs nombreux cours pour les athlètes en herbe. Milan 2026, à qui la chance?

Plus haut dans les montagnes, le Canmore Nordic Centre, construit pour accueillir des événements de ski nordique, propose des pistes de ski de fond en hiver et des pistes de disc golf, de VTT et de randonnée en été. Tu es débutant? Pas d'inquiétudes, le centre offre des cours et de l'équipement à louer ! Si tu veux quelque chose d'encore plus éloigné, il y a la station de ski Nakiska à Kananaskis, le centre d'entraînement officiel d'Alpine Canada, qui a accueilli les épreuves alpines de 1988. La flamme olympique brûle toujours à l'entrée de la station, où tu pourras t'imaginer dans la peau d'un skieur professionnel en dévalant les pistes.

Petite anecdote : le parcours de descente des hommes a été modifié trois jours avant le début des épreuves de 1988, après qu'il ait été décidé que le parcours original était trop facile. L'affichage à l'intérieur du chalet de ski de Nakiska montre encore aujourd'hui le parcours original !

À lire aussi

Guide de l'aubergiste pour voyager vert

Prendre de petites mesures comme celles suggérées ici peut conduire à un changement positif - pour nous, la terre et les générations de voyageurs à venir.
26.07.22
...

Nos meilleures auberges canadiennes pour observer les étoiles en été

Si tu voyages dans l'ouest du Canada, voici où séjourner et attraper le meilleur des étoiles filantes.
26.07.22
...

Décroche de la poutine: les 8 choses auxquelles tu dois vraiment goûter au Québec

Oui, c'est bon la poutine, mais tu veux connaître ce qui fait vraiment la fierté gastronomique des québécois?
21.07.22
...