Voyager en auberge avec des enfants : un cadeau pour tous !

23.10.19

Quand quelqu'un t'offre un endroit gratuit pour rester en Italie, tu y vas, non ? L'Italie - et Rome en particulier - faisait partie de ma bucket list depuis toujours, et c'est le genre d'endroit où j'aimerais bien improviser - réserver un vol et me laisser porter une fois que j’y serai. Mais quand ma belle-mère a décidé de passer l'hiver en Sicile et m'a proposé de lui rendre visite, ma seule occasion d'y aller était lorsque mon mari n'était pas disponible. Il n'y aurait donc que moi et mes deux enfants, âgés de 5 et 8 ans. Ceux qui sont parents le savent, ce n’est pas si facile d'improviser quand on voyage seul avec des enfants.

Cependant, je ne pouvais pas me résoudre à laisser passer cette occasion, alors j'ai tracé un itinéraire qui comprenait deux jours à Rome à la fin de notre aventure italienne. J'ai voulu en profiter au maximum en restant dans un endroit central, de préférence près du Colisée, l’attraction que je ne voulais absolument pas manquer. Mais avec deux enfants, il fallait quand même que je décide à l'avance où nous allions loger.

Quand une amie m'a suggéré une auberge où elle avait séjourné, j'étais sceptique. Je n'avais jamais vu une famille dans une auberge et, pour être honnête, je n'avais jamais pensé que les familles pouvaient rester en auberge. Je pensais qu’elles seraient trop occupées et bondées pour être adaptées à une famille. Partager des chambres et tout ranger dans un casier avec des enfants ? Je ne crois pas, non. Et s'ils avaient désespérément besoin d'aller aux toilettes, mais qu'elles étaient tous occupés ? L'enfer ! En plus, être avec mes enfants gâcherait sans aucun doute la vibe que l'on trouve habituellement dans les auberges de jeunesse, non ? Sans parler des problèmes de sécurité liés au fait de partager un espace en voyageant seul avec les enfants, surtout dans une grande ville comme Rome.

Voyager avec des enfants et rester dans une auberge de jeunesse

J'ai été surprise. Avions-nous manqué l'expérience de séjourner en famille dans une auberge depuis tout ce temps?

J'ai quand même regardé l'auberge sur Internet et elle m'a semblé accueillante, propre et centrale, en plus des familles y avaient effectivement séjourné. Les commentaires, en particulier de ceux qui voyageaient avec des enfants, étaient tous extrêmement positifs. Et puis le prix était correct (moins que la plupart des hôtels deux étoiles qui, franchement, avaient l'air au mieux peu soignés). J'ai été surprise. Avions-nous manqué l'expérience de séjourner en famille dans une auberge depuis tout ce temps ?

En creusant davantage, j'ai découvert que cette auberge offrait aussi un souper communautaire italien fait maison, quelques soirs par semaine. Notre vol pour Rome devait atterrir en fin d'après-midi, et j'appréhendais déjà devoir trouver un endroit convenable où manger le soir dans une ville que je connaissais pas. Arriver à l’auberge et profiter d’un authentique repas maison dans une ville étrangère me semblait parfait. J'ai vérifié les disponibilités et j'ai trouvé une chambre privée avec une salle de bain disponible à nos dates. Bingo ! 

Quelques mois plus tard, on a atterri à Rome. Passer devant le Colisée était absolument surréaliste. Nous sommes arrivés à l'auberge, et c'était aussi accueillant que ce que j’avais pu le voir en photos, avec une petite touche de fantaisie. La propriétaire, Linda, avec qui j'avais échangé plusieurs courriels, nous a accueillis comme une vieille amie, et tout l'endroit sentait comme une délicieuse boulangerie grâce à son mari, Steve, le boulanger résident et chef, qui était occupé à faire des biscotti pour le dessert ce soir-là.

Notre chambre privée se trouvait en fait dans un bâtiment adjacent où nous avons appris qu’une seule autre personne avait réservé pour la nuit et qu'elle était heureuse qu'une famille la rejoigne dans les espaces communs. Notre chambre elle-même était minimaliste et confortable, à peine différente d'une chambre d'hôtel typique. En fait, c'était même beaucoup plus propre que l'appartement de vacances où nous venions de séjourner en Sicile. La pièce avait aussi une grande fenêtre qui s'ouvrait sur une ruelle arrière. Mes enfants adoraient regarder dehors, saluer et crier bonjour aux gens du coin.

La joie de voyager se trouve autant dans les gens que nous rencontrons que dans les endroits que nous visitons. Faire vivre à mes enfants cette expérience a été un cadeau simple mais profond. 

Le souper de genre familial de ce soir-là a été une parfaite introduction à Rome. Mes enfants se sentaient tout à fait à l'aise avec tous les convives, des voyageurs de tous âges venus du monde entier. Il y avait un jeune couple européen qui revenait à l'auberge chaque année. Un couple d’Américains plus âgés, voyageant en backpack à travers l'Europe et qui appréciaient la compagnie que l'on trouve dans les auberges de jeunesse, sans parler des coûts moins élevés. Il y avait aussi deux femmes, des collègues de travail de Londres qui avaient grand besoin de vacances. Tout le monde semblait vraiment heureux que mes enfants se joignent à eux et ils nous ont rapidement inclus dans la conversation, nous demandant d'où nous venions, si nous avions déjà été en Italie et ce que nous aimions faire.

Les propriétaires, qui sont parents de trois enfants, ont veillé à ce que mes enfants aient de la nourriture qu'ils apprécient, et Steve a demandé à ma fille (un peu artiste) de lui faire un dessin, devenant ainsi de bons amis en quelques minutes. La gaieté et la facilité des échanges entre nous tous m'ont rappelé que la joie de voyager se trouve autant dans les gens que nous rencontrons que dans les endroits que nous visitons. Faire vivre à mes enfants cette expérience a été un cadeau simple mais profond. Et, une auberge est un moyen tellement authentique d'offrir une telle expérience !

Mes enfants me parlent encore des gens que nous y avons rencontrés et me demandent pourquoi il n'y a pas de dîner en commun partout où nous séjournons !

Séjourner dans une auberge de jeunesse avec des enfants

Il s'avère que les auberges peuvent être idéales pour les familles. Voici mes quelques conseils pour séjourner dans les auberges avec des enfants :

  • Tout d'abord, vérifie si l'auberge que tu envisages est adaptée aux familles. Certaines ont des restrictions d'âge qui limitent les séjours aux enfants d'un certain âge, tels que six ans ou plus, ou limitent les plus jeunes à certains types de chambres. Étant donné les espaces communs, je recommanderais d'y aller avec des enfants qui ne sont des tout-petits, car cela rend les choses beaucoup plus faciles s'ils sont indépendants pour aller aux toilettes et peuvent comprendre comment se comporter dans un environnement communautaire (c'est-à-dire, qu’ils ne pleureront pas toute la nuit ou ne feront pas trop de bruit à l'aube). De plus, il est peu probable que les auberges fournissent l'équipement de bébé dont tu pourrais avoir besoin, comme des lits d'enfant ou des chaises hautes, et il y a parfois peu de place pour les ranger si tu apportes les tiens. En cas de doute, communique directement avec les auberges par courriel ou par Facebook pour savoir si leur emplacement serait un bon choix pour ta famille.
  • Explique à tes enfants avant et pendant le séjour la différence entre une auberge et un hôtel pour qu'ils sachent à quoi s'attendre et comment ils doivent se comporter pendant leur séjour. Ne te concentre pas sur ce qui n'est pas permis - fais-leur connaître plutôt tous les avantages des auberges, comme rencontrer et parler à des gens du monde entier.
  • Réserve une chambre privée (avec salle de bain, si possible). Parce que franchement tu ne veux pas que ton enfant se réveille au milieu de la nuit, ou réveille les autres. Beaucoup d'auberges offrent des chambres privées et c'est un must pour les enfants. Il y a suffisamment de distractions à l'heure du coucher, et tu n’as pas envie de faire de compromis sur la sécurité et l'intimité avec des petits. Certaines auberges ont des chambres familiales, tandis que d'autres ont des dortoirs plus petits avec seulement quatre lits environ, que tu pourras peut-être réserver entièrement.
  • Choisis une saison calme pour partir. Nous sommes allés à Rome pendant sa basse saison, ce qui signifie que l’ambiance était aussi plus tranquille à l'auberge. Lors de notre deuxième soirée, nous avions tous les espaces communs pour nous seuls, au grand plaisir de mes enfants qui pouvaient s’amuser en toute liberté sans déranger les autres, ce qu'on ne peut pas vraiment faire dans un hôtel qui est bondé en haute saison.
  • L'un des meilleurs avantages des auberges de jeunesse, c’est le fait de pouvoir cuisiner ce que tu veux, quand tu veux. Les repas s'additionnent lorsqu’on voyage, surtout si tu as un enfant difficile comme le mien qui finit rarement un repas. Trouve une épicerie à proximité et fait provision de collations et de repas rapides et faciles que tes enfants aiment. Non seulement tu économiseras de l'argent, mais tu préserveras aussi ta santé mentale si tu as du mal à trouver un restaurant qui sert quelque chose que Mr. Difficile mangera.
  • Tire profit des commodités de l'auberge. Fais la lessive pendant que tes enfants profitent de la salle de jeux. Ou assieds-toi et sirote une tasse de café. La plupart des auberges offrent également une tonne d'informations touristiques et d'offres pour découvrir la ville à moindres coûts. Et même si tu ne vas pas te joindre à la tournée des pubs de l'auberge, bon nombre d'activités proposées sont adaptées à toute la famille.
  • Profite de la camaraderie. Les auberges sont des endroits conviviaux et parfaits pour interagir entre voyageurs. Discuter avec d'autres personnes offre un excellent moyen d'avoir de super idées de voyage, mais aussi l'occasion pour toi et tes enfants de rencontrer des gens intéressants venant de différents endroits.

En fin de compte, c'est toi qui connais le mieux tes enfants. Peut-être qu'ils ne sont pas encore tout à fait prêts pour une auberge, mais ils le seront lors de ton prochain voyage.  Ne présume pas que les auberges ne sont pas pour toi si tu as des enfants. En fait, c'est une façon étonnante et accessible de leur montrer le monde et ça pourrait déclencher en eux le virus du voyage qui durera toute une vie.

À lire aussi

10 plats réconfortants canadiens à tester cet hiver

De quoi résister au froid hivernal. 

04.11.19
...

4 raisons qui nous font croire que HI Ottawa Jail est bel et bien hantée !

Une investigation en profondeur sur les faits.

23.10.19
...

Voyager en auberge avec des enfants : un cadeau pour tous !​

Avoir des enfants ne veut pas dire que tu dois arrêter de rester dans les auberges.

23.10.19
...