Loin de chez soi pour les Fêtes : Mon premier Noël à l'étranger

19.12.22

Jusqu'à l'année dernière, j'avais célébré chaque Noël avec ma famille proche. Mais en 2021, j'ai déménagé à l'étranger, à Paris, en France, et avec la pandémie qui faisait rage en arrière-plan, le mois de décembre dernier a été marqué par des fermetures mondiales, des annulations de vols et des réglementations COVID-19 restrictives. Combine le tout avec des escales coûteuses de plus de 10 heures dans différentes villes et, à Noël dernier, je me suis retrouvée dans l'impossibilité de rentrer au Canada.

À l'époque, je m'étais fait quelques amis dans mon immeuble et j'ai donc fini par passer avec eux ces premières Fêtes en France. Mes traditions avec ma famille au pays me manquaient, notamment les immenses soupers de dinde partagés avec les oncles, tantes et la cousinerie et le fait de rester debout jusqu'à minuit pour ouvrir les cadeaux sous le sapin de Noël. L'année dernière, j'ai été obligée de survivre seule aux fêtes de fin d'année - mais je ne me suis pas sentie seule. J'ai troqué le familier contre l'inconnu et, à ma grande surprise, les fêtes ont été plus joyeuses que jamais.

Malgré les restrictions COVID-19 qui empêchaient les grands rassemblements, les fêtes de fin d'année à Paris ont persévéré avec un mélange d'activités traditionnelles et nouvelles proposées aux touristes et aux résidents. Début décembre, je me suis promenée dans le centre-ville avec des amis en admirant les éblouissantes illuminations de Noël qui illuminaient les rues, remplissant la ville d'une lueur festive et colorée. J'ai assisté au marché de Noël au célèbre Jardin des Tuileries, où se trouvait une énorme grande roue avec vue sur la ville. En respectant la tradition française, j'ai bu du vin chaud rouge et j'ai rigolé avec mes ami.e.s pendant toute la nuit.

J'ai été obligée de survivre seule aux fêtes de fin d'année - mais je ne me suis pas sentie seule. J'ai troqué le familier contre l'inconnu et, à ma grande surprise, les fêtes ont été plus joyeuses que jamais.

Pendant la nuit, j'ai découvert la ville alors qu'elle se transformait en une carte postale de Noël au charme pittoresque, avec des activités dans chaque quartier proposant des plats traditionnels français et de la musique, le tout dans une ambiance festive. Des crêpes au Nutella aux croque-monsieur en passant par une patinoire artificielle installée au centre du Jardin des Tuileries, la Magie de Noël a pris vie. Il y avait du plaisir pour les familles avec des expositions de rennes, du go-kart ( une activité que j'ai personnellement appréciée) et de magnifiques lumières de Noël qui ont redonné le moral aux gens en pleine pandémie.

Je me suis sentie réconfortée et optimiste d'être jeune, de vivre à Paris et de fêter néanmoins avec des amis qui ne pouvaient pas non plus rentrer chez eux pour les fêtes. C'était une belle expérience de me plonger dans les coutumes françaises et de réfléchir à mes propres traditions de Noël à travers le prisme d'une autre culture.

Paris Marcos Abreu

En m'éloignant de ma routine habituelle de Noël avec ma famille au Canada, j'ai découvert que l'esprit des fêtes ne connaît pas de limites - il ne peut être que renforcé par la communauté et la connexion. Le chez-soi n'est pas un lieu physique, mais plutôt un état d'esprit et une façon de vivre.

J'ai dû accepter ma réalité actuelle, au lieu de succomber à la comparaison de soi provoquée par les médias sociaux qui donnent l'impression que la saison de Noël est parfaite pour tout le monde.

Pour ceux d'entre nous qui, par choix ou à cause des circonstances de la vie, passeront les vacances loin de leur famille, s'appuyer sur les amitiés peut avoir de magnifiques effets. Depuis que j'ai quitté le Canada il y a un an et demi, j'ai appris que l'amitié est un pilier essentiel à la construction d'une communauté réussie. Une partie du processus d'établissement d'un chez-soi dans une ville, un pays ou une région inconnue consiste à s'entourer d'une communauté florissante. Je suis reconnaissante d'avoir noué des amitiés profondes qui ont fait toute la différence du monde.

J'ai dû accepter ma réalité actuelle, au lieu de succomber à la comparaison de soi provoquée par les médias sociaux qui donnent l'impression que la saison de Noël est parfaite pour tout le monde.

Les moments difficiles passent et, dans mon cas, passer des vacances loin de ma famille est devenu moins triste et plus facile à vivre lorsqu'on est entouré d'amis. Pour citer la légende comique Charlie Chaplin faisant référence aux "six meilleurs médecins" pour une vie réussie, les "ami.e.s" sont en haut de la liste. "Reste près d'eux à toutes les étapes de ta vie et profite d'une vie saine", déclare Chaplin. Je suis contente que mes expériences reflètent ses impressions.

Paris Nil Castellvi

Le jour de Noël, j'ai été invitée à la fête de Noël d'une amie qui vivait dans une petite ville au sud-est de Paris. La fête était composée d'expatriés de différents pays qui, comme moi, avaient voyagé loin de chez eux dans l'espoir de s'établir en France. À mon arrivée, l'ambiance était légère et joyeuse, tout le monde échangeait des histoires et les rires fusaient. Nous avons passé la journée à jouer à des jeux et à manger des plats réconfortants comme du riz, du poulet et des plats épicés, accompagnés de vin, de rafraîchissements et de spiritueux. J'ai eu l'occasion de créer des liens avec de nouvelles personnes et cela a aidé à atténuer le sentiment de marginalité lié au fait de passer les Fêtes dans un autre pays.

En repensant à mon premier Noël à l'étranger, malgré des circonstances idéales, ce fut une expérience enrichissante. Vivre à Paris s'est avéré plein de surprises inattendues, rempli de moments hauts et bas qui, dans l'ensemble, m'ont aidé à renforcer ma résilience et ma confiance en mes capacités et mes compétences.

À sa manière, célébrer les fêtes loin de chez soi peut être une expérience bienvenue qui nous invite à réécrire les scripts sociaux en remplaçant les attentes par de tout nouveaux souvenirs. Cela nous rappelle que la famille peut aussi être un réseau d'amitiés construites intentionnellement pour se rapprocher les uns des autres et répandre la joie de l'esprit des fêtes.

À lire aussi

5 applis qui amélioreront ton prochain voyage

Swipe à droite pour t'envoler.
11.04.24
...

Les conseils de voyage non sollicités dont j'ai trop marre

Les règles non-écrites du voyage sont faites pour être brisées.
02.04.24
...