HI Vancouver Jericho Beach célèbre son 50e anniversaire 

06.07.21

HI Vancouver Jericho Beach a célébré son 50e anniversaire cette année. Bien qu'elle ait été construite à l'origine en tant que caserne de l'armée de l'air, il y a plus de 85 ans, cette impressionnante bâtisse historique a en fait passé la majeure partie de sa vie en tant qu'auberge, accueillant des milliers de voyageurs du Canada et du monde entier.

La bande de terre située sur la baie de Burrard à Vancouver est appréciée par la population locale depuis plus d'un siècle. Des Premières Nations Salish à l'armée canadienne en passant par les hippies revendicateurs dans les années soixante, plusieurs générations ont reconnu la valeur de cette magnifique étendue de terre et y ont élu domicile. Aujourd'hui, la zone abrite l'auberge HI Vancouver Jericho Beach, un bâtiment historique qui était autrefois la plus grande auberge du Canada et d'Amérique du Nord.

Les Premières nations Salish du littoral vivaient sur les terres situées à l'est de Jericho Beach, dans la zone connue aujourd'hui sous le nom de Jericho Park. Quatre ans avant la naissance du Canada, en 1867, les militaires canadiens établissaient une réserve navale rudimentaire à Jericho Beach pour parer à la menace d'une invasion américaine. Au tournant du 20ème siècle, le Canada avait de nouvelles préoccupations militaires et les forces aériennes étaient une priorité croissante, de sorte qu'en 1920, la base de Jericho Beach s'est concentrée sur les hydravions. En 1925, l'Aviation royale du Canada (ARC) utilisait Jericho Beach comme base d'entraînement.

En 1934, l'ARC a fait construire des casernes militaires où notamment les pilotes dormaient. Des hangars à hydravions s'étendaient sur les champs à l'est du bâtiment, où se trouvent aujourd'hui un terrain de baseball et des pelouses. Après la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement fédéral désaffecte la base et loue le terrain à la ville de Vancouver pour en faire un parc.

Les anciennes casernes reviennent sur le devant de la scène avec l'essor de la contre-culture des années 60. Le quartier environnant de Kitsilano est devenu une sorte de paradis pour les hippies, une version canadienne du fameux quartier Haight-Ashbury à San Francisco. En 1970, de nombreux jeunes hippies commencent à s'installer dans les casernes vides de Jericho Beach et la repabtisent "Cool-Aid". Malgré le fait qu'il n'y avait qu'une seule douche et six toilettes, jusqu'à 400 personnes séjournaient à Cool-Aid chaque nuit.

Jericho Beach Vancouver

Pour le maire de Vancouver de l'époque, Tom Campbell, les habitants de Cool-Aid constituent une menace publique. Il fait donc pression pour que les hippies quittent Jericho Beach et parle même d'invoquer la Loi sur les mesures de guerre pour réprimer " les hippies, les trafiquants de drogue et les refractaires" tels qu'il les décrit. Le 2 octobre 1970, la police ordonne l'évacuation de Cool-Aid. Au 15 octobre, la "bataille de Jéricho" éclate et pendant près de trois heures et demie, 250 policiers et une unité de l'armée affrontent les squatteurs restants, les poussant hors de l'immeuble.

Cette même année, le gouvernement fédéral lance un programme visant à aider les jeunes voyageurs à la recherche d'un lieu d'hébergement abordable. Le conseil municipal de Vancouver forme alors un sous-comité pour répondre à l'enjeu et propose de louer la propriété de Jericho à l'Association canadienne des auberges de jeunesse (maintenant connue sous le nom de HI Canada) pour 1 $ par an. Après plusieurs améliorations majeures, HI Vancouver Jericho Beach ouvre ses portes le 30 avril 1971. Avec 300 lits, c'est alors la plus grande auberge d'Amérique du Nord et on peut y séjourner pour 1,50 $ par nuit.

Aujourd'hui, l'auberge fait partie intégrante du paysage de Jericho Beach et accueille chaque année d'innombrables groupes, familles et voyageurs. En hommage à ses anciens résidents hippies, le bâtiment est aujourd'hui lieu de séjour de nombreux festivaliers pendant le festival folklorique annuel de Vancouver (De retour en 2022). Au fil des années, il a également accueilli de nombreux barbecues ainsi que des fêtes du Canada dédiés aux voyageurs, membres, bénévoles et voisins. Au rez-de-chaussée, le NSCS Discovery Café est géré en partenariat avec l'école culinaire DICED et soutient ses programmes de formation abordables pour les chefs en herbe, tout en offrant des repas abordables aux pensionnaires et aux habitants.

HI Vancouver Jericho Beach est à nouveau ouvert pour un nouvel été de voyages, d'aventures et de détente sur la plage. Choisis entre les dortoirs semi-privés et les suites familiales pour découvrir Vancouver sous un angle unique, avec tout ce que la ville a de mieux à offrir, directement à ta porte.

À lire aussi

Explorer sa propre ville, comme un voyageur

Il y a de fortes chances qu'il y ait encore une tonne de choses à explorer et à apprendre dans ton propre jardin. Voici comment les découvrir ! 

06.10.21
...

Comment profiter au maximum de ton premier voyage à l'étranger depuis la pandémie

Tu es prêt à partir ? Voici quelques trucs pour t'aider à te préparer à ton prochain grand voyage. 

05.10.21
...

Guide du voyageur sur les compensations carbone

Quand ton budget voyage est déjà serré, la compensation carbone en vaut-elle la peine?  

01.10.21
...