13 chicanes inévitables lors d'un voyage entre amis

15.10.19

Les voyages entre amis ne sont jamais aussi parfaits que sur Instagram. Sous le hashtag #wanderlust se cache une pile de regards passifs agressifs, des après-midi entiers à faire la tête et des conversations tendues avec des « je croyais que tu t’en occupais » avec la personne avec qui tu voyages. Ne te méprends pas - les arguments valent l'aventure - mais que tu sois avec ton meilleur ami depuis l'école primaire ou l'amour de ta vie (que tu as rencontré hier soir à la tournée des bars de l'auberge), voici les 13 chicanes qui vont sûrement éclater entre toi et ceux avec qui tu voyages à un moment donné.

1. L’itinéraire

Chacun voit le monde différemment. Je veux dire, la musique de Nickelback est objectivement horrible, mais ils ont quand même réussi à vendre plus de 50 millions d'albums. Les goûts, ça ne se discutent pas, et les voyages ne font pas exception. Certains préfèrent les villes, d'autres les montagnes, les autres vont à la plage. Mais même lorsque vous êtes tous les deux d'accord sur l'endroit où aller, ce n'est que le début d'un long processus de questionnement. Combien de temps avons-nous besoin à chaque endroit ? Long trajet en autobus ou vol coûteux ? Dortoir ou chambre privée ? Ne fais pas de compromis et ton voyage deviendra un combat interminable. 

2. Les bagages

Certaines personnes entassent trois t-shirts, deux paires de bas et un sous-vêtement de rechange dans un sac à dos et elles sont prêtes à voyager pour le reste de leur vie. D'autres doivent ranger huit paires de chaussures, tout le contenu de leur armoire de salle de bain et le coffret DVD de The Office avant même de songer à partir de chez eux. Ce n'est pas vraiment un problème jusqu'à ce que vous décidiez de partager le poids des bagages 50-50, ou pire, les frais d'excédent de bagages dans l'avion.

Les disputes en voyage : les bagages

3. Le budget

Ah, l'argent ! La source de la plupart des chicanes dans toute relation, et cette tension ne disparaît pas au moment où vous sautez dans un avion. Voyager, ça peut coûter cher : les restos, les activités et les souvenirs s'additionnent rapidement. Mais s'il y a une bien une différence d'opinions qui apparaît vite, c’est surtout sur ce qu'il faut dépenser pour quoi, la valeur réelle d'une pinte de bière au Oktoberfest, si vous pouvez acheter tel souvenir moins cher sur Amazon et si quelque chose est vraiment « authentique » - outch, attention !

4. Celui qui décide

Le combo celui-qui-planifie et l’autre-qui-suit, ça fait un bon partenariat pour un voyage réussi. Mais toute autre combinaison équivaut à un feu d'artifice dans un backpack. Et une étincelle qui ne manque jamais d'allumer le fusible ? Ceux qui te disent quoi faire à partir de la banquette arrière. Prendre un rond-point en conduisant à gauche, c’est déjà assez difficile quand on le fait pour la première fois, mais alors quand on a aussi quelqu'un qui décrit en détail et avec frustration comment on vient de rater la sortie pour la deuxième fois ? Eh boy.

Les disputes en voyage : la direction en voiture

5. Se perdre 

L'avènement de l'iPhone et de Google Maps aurait dû reléguer au tombeau l'argument « nous sommes perdus », afin qu'il respose en paix aux côtés des chèques de voyage, des cafés internet et des cartes téléphoniques prépayées. Hélas, même si Siri l'omniscient te tient la main, il est tout à fait possible de te retrouver sur le mauvais chemin ou de te séparer de ton compagnon de voyage. Et alors, il y a toute cette conversation du « ben, coudonc, t'étais où ? ». « Ben, je t'attendais désespérement à la réception / sur le quai / assis sur un banc. »

6. La faim 

Avoir faim après une longue journée passée à se promener, ça peut vite mener à la décision désespérée de dépenser 38 $ pour un hamburger trop cher et trop petit, juste pour éviter une guerre nucléaire parce que quelqu'un a oublié de prendre une barre granola. Est-ce que ça en vaut la peine ? À tout coup, oui. Puis mieux vaut ne pas aborder l’un des autres sujets sur cette liste si ton compagnon de voyage est de mauvaise humeur parce qu’il a faim. Autant faire tes valises et rentrer chez toi si ça se produit.

Disputes en voyage : où manger

7. Le plan de soirée

Juste au moment où l'un d'entre vous veut sortir faire la fête, l'autre a le goût d'avaler deux litres de crème glacée tout en regardant 13 épisodes de Parks and Rec à l'auberge. L'un de vous reste à l'auberge pendant que l'autre sort, et inévitablement...

8. Le crush

Voyager en backpack, c'est romantique. C'est ce que l'on croit jusqu'au moment où l'on essaie de dormir dans un dortoir alors qu'un « couple » croit qu'un drap est une forme d'insonorisation suffisante à leurs ébats. Et si c'est la personne avec qui tu voyages qui sort et rencontre l'amour de sa vie, la rencontre de Roméo et Juliette avec leur troisière roue (aka toi) n'est pas toujours le fun. Car aucun conte de fées raconte l'histoire de Juliette, de son Roméo et de son ami grincheux Kevin.

Fights Travel: the crush

9. Le besoin d'être seul 

À l'autre extrémité du spectre de la camaraderie, trop de temps passé ensemble comporte son lots de problèmes. Trop de proximité, c'est comme pas assez. Depuis que tu as cessé de trimballer ta doudou à l'âge de trois ans, tu n’as jamais vraiment passé 24h par jour avec quelqu'un, donc partir en backpack avec un ou une ami(e), ça peut devenir contraignant. Et puis c'est toujours délicat de demander du temps solo.  « Quoi, je tappe sur le nerfs, c'est ça? Durant notre chicane précédente, tu me faisais regretter ma nouvelle conquête pour qu’on passe plus de temps ensemble ! »

10. Les photos sur Instagram

Comme l'arbre qui tombe dans les bois et que personne n'entend, si tu pars en voyage et que tu ne publies aucune photo sur Instagram, es-tu vraiment allé(e)? Instagram, c'est du sérieux et ça signifie que ton compagnon de voyage est bien plus qu'un simple compagnon de voyage - c'est aussi ta/ton styliste, photographe, éditeur, coordonnateur de médias sociaux, publiciste, coach de vie et confident. Et franchement, tu mérites d'être tenu(e) responsable si tu faillis à ta mission. 

Partir en voyage et faire des photos Instagram

11. « On peut marcher, c’est pas loin »

Ce n'est pas parce que tu peux, que tu devrais le faire. Vingt pâtés de maisons ? On peut marcher. Le bar est à 5 km de l’auberge ? Ça se fait easy à pied. De Vancouver à Whistler pour économiser sur le billet d'autobus ? On connait tous quelqu’un qui dirait que ça peut se faire. D'un autre côté, est-ce que tu as tendance à marcher un peu plus vite quand tu es en colère ?

12. La planification

Certains voyageurs planifient leurs journées avec une précision militaire, tandis que d'autres se laissent porter selon le mood de la journée. Si le second type a besoin d'un peu de marge de manœuvre, le premier type doit prévoir ça dans l'itinéraire pour éviter l'inévitable confrontation. Vous pouvez aussi probablement prendre un petit 4 minutes à quelque part pour googler le mot compromis.

Planifier un voyage en backpack à plusieurs

13. C’est de ta faute

Rien n’est plus énervant que d’entendre le fameux « Je pensais que tu... » dans la bouche de ton acolyte dès que quelque chose tourne mal. « Je croyais que tu avais compris ? », « Je croyais que tu avais fait la réservation ? », « Je croyais que tu savais où on allait ? ». J’entends d’ici les gens grincer des dents lorsqu'ils entendent ces conversations dans les espaces communs de l'auberge.

À lire aussi

10 plats réconfortants canadiens à tester cet hiver

De quoi résister au froid hivernal. 

04.11.19
...

4 raisons qui nous font croire que HI Ottawa Jail est bel et bien hantée !

Une investigation en profondeur sur les faits.

23.10.19
...

Voyager en auberge avec des enfants : un cadeau pour tous !​

Avoir des enfants ne veut pas dire que tu dois arrêter de rester dans les auberges.

23.10.19
...