Tout ce que tu dois savoir sur les compagnies aériennes à bas prix

25.06.19

Le Canada, c’est grand. Avec des distances aussi longues entre les villes et un nombre infini de destinations, voyager en avion à travers le pays peut être une bonne idée. L’arrivée des compagnies aériennes à bas prix est relativement récente au Canada, alors on a encore une certaine réserve quand vient le temps de voler avec Swoop et Flair Airlines, les deux transporteurs canadiens. En fin de compte, le service offert par ces compagnies n’est pas très différent de celui des autres, mais il y a quand même quelques trucs à savoir avant de décoller.

1. Tu dois payer pour tout

Avec Swoop et Flair Airlines, tu dois payer pour tes bagages enregistrés et tes bagages à main. Plus l’heure du vol approche, plus ça coûte cher. Au moment de réserver ton vol, si tu sais déjà combien de valises et de bagages à main tu vas apporter, paye-les tout de suite. Enregistrer un sac au comptoir d’enregistrement à l’aéroport coûte plus cher... Sans parler des tarifs une fois à la porte d’embarquement. Généralement, ceux qui sont pris pour enregistrer un bagage tout juste avant d’embarquer dans l’avion pensaient pouvoir s’en sortir avec un sac plus grand que ce qui est permis. Ne fais pas cette erreur.

2. Compare les différentes options de valises

Ce qu’il y a de bizarre avec les compagnies à bas prix, c’est que les bagages enregistrés coûtent la même chose que les bagages à main ou, dans le cas de Flair Airlines, un peu moins (35 $ comparativement à 30 $). Les voyageurs expérimentés évitent habituellement d’envoyer des bagages en soute. Le coût de l’enregistrement, le fait de devoir trimballer une valise et l’attente au carrousel avec tous ceux qui traînent leur garde-robe en voyage sont toutes des raisons pour éviter de le faire. Cela dit, il y a certains avantages à avoir plus de place dans ses valises : tu peux te permettre d’être moins sélectif sur ce que tu apportes et tu peux avoir autant de liquides que tu veux. Si t’es du genre à collectionner les souvenirs, l’espace supplémentaire ne sera pas de trop. Gêne-toi pas pour enregistrer tes bagages, mais n’oublie pas que si t'as un vol avec une autre compagnie, tu vas devoir payer de nouveau pour les enregistrer.

3. Mets tes choses dans des petits sacs

Tu as droit à un sac gratuit, mais il doit être très petit. Si tu pars pour quelques jours seulement et que tu voyages extrêmement léger, ça pourrait suffire. N’oublie pas que tu n’auras pas trop de jeu et que les compagnies sont généralement très strictes quant à la taille du sac. Si tu dépasses la limite permise, tu vas devoir payer.

Swoop permet un sac de 15 x 33 x 41 cm, tandis que Flair te permet d’avoir un sac un peu plus grand, soit de 16 x 33 x 43 cm. Pour te donner une idée, c’est à peu près la taille de deux paquets de papier de format lettre côte à côte.

Tout ce que tu dois savoir sur les compagnies aériennes à bas prix

4. Fais une Marie Kondo de toi

Réfléchis bien à ce que tu mets dans ton sac personnel. Prends non seulement ton portefeuille, ton passeport, ta carte d’identité et ton téléphone, mais aussi toutes tes prescriptions, tes lunettes, des produits d’hygiène féminine, un chargeur de téléphone et des collations. Ça peut être une bonne idée d’avoir ta brosse à dents et des sous-vêtements propres au cas où ta valise se perde en chemin. Si t’as pas d’autres bagages, assure-toi que ton sac personnel gratuit contienne seulement ce dont tu auras besoin pendant ton vol et, tout au plus, un nombre limité d’items moins essentiels.

5. Sois à l’heure

La règle s’applique à tous les vols, mais c’est encore plus vrai sur les vols des compagnies aériennes à bas prix. Un personnel réduit permet de baisser les prix, mais ça se peut bien que l’agent au comptoir d’enregistrement soit aussi la personne qui s’occupe de scanner ton passeport avant de monter dans l’avion. Une fois l’enregistrement terminé, il n’y aura donc peut-être plus personne pour t’aider au comptoir. Les vols sont aussi généralement moins fréquents que ceux des grands transporteurs. Si tu manques ton vol et que tu dois en réserver un autre, tu risques de devoir attendre quelques jours plutôt que quelques heures.

6. Télécharge tout à la maison

Peu d’avions ont encore des écrans à l’arrière des appuis-tête, donc si tu veux regarder un film, assure-toi de le télécharger sur ton téléphone avant de décoller. Même chose pour les livres. Le Wi-Fi de l’aéroport peut être lent, celui sur l’avion coûte une beurrée et pourrait ne pas être assez rapide pour lire ou télécharger quoi que ce soit. C’est donc une bonne idée de t’en occuper à la maison. Les sièges sont équipés d’une prise de courant pour pouvoir recharger ton téléphone pendant le vol. Assure-toi qu’il soit complètement chargé avant d’atterrir; tu n’auras peut-être pas la chance de le brancher de sitôt et tu en auras sûrement besoin d’ici là.

Tout ce que tu dois savoir sur les compagnies aériennes à bas prix

7. Évite les dépenses supplémentaires

L’avantage des compagnies aériennes à bas prix, c’est que tu payes seulement pour ce que tu demandes. Logique. Mais sache que ça peut même inclure un verre d’eau. Tu peux choisir de payer à bord ou tu peux apporter tes propres rafraîchissements (pas d’alcool!). Tu ne peux pas passer la sécurité avec une boisson, mais tu peux en acheter après. Pour économiser de l’argent, amène une bouteille d’eau vide (je te conseille un modèle souple pour gagner de l’espace) et remplis-la après avoir passé la sécurité.

8. Prends une assurance

Peu importe la compagnie aérienne, il y a toujours un risque de se retrouver coincé. C’est rare, mais les compagnies aériennes peuvent fermer ou modifier leurs services d’un jour à l’autre. Si ça t’inquiète, c’est une bonne idée de souscrire une assurance qui couvre le retard, l’interruption ou l’annulation de ton voyage. Ta banque, ton assureur auto et certains régimes d’avantages sociaux offrent des options d’assurance voyage. Il suffit de lire les petits caractères ou de parler à un représentant pour vérifier ce qui est couvert.

9. Amène de la nourriture de la maison

Généralement, passer la sécurité avec de la nourriture n’est pas trop compliqué. Si tu veux un repas chaud dans l’avion, achète un plat à emporter près de la porte d’embarquement, mais prépare-toi à payer le prix « aéroport ». Si tu veux de la bouffe maison, tu peux facilement apporter des sandwiches, des bâtonnets de fromage, des craquelins, des bonbons et des biscuits. Évite les noix (tu ne voudrais pas causer un choc anaphylactique à qui que ce soit) et, s’il te plaît, épargne les autres voyageurs… pas de poisson ni de fromage qui pue. Attends au moins de sortir de l’avion.

Tout ce que tu dois savoir sur les compagnies aériennes à bas prix

10. Prends ton mal en patience

En moyenne, les voyageurs qui choisissent les compagnies à bas prix sont moins expérimentés que ceux qui voyagent avec d’autres compagnies. Avec la baisse des prix des vols, le transport aérien est beaucoup plus accessible et c’est formidable. Cela dit, certaines formalités plutôt banales pour les habitués (passer la sécurité, présenter une carte d’embarquement et une pièce d’identité à la porte, etc.) ne le sont pas nécessairement pour tous les passagers sur ton vol. Si tu sais ce que t’as à faire, assure-toi d’être aimable avec ceux qui ont un peu plus de misère et d’avoir assez de temps devant toi pour ne pas laisser le stress parler.

À lire aussi

10 théâtres d'été bon marché au Canada

Shakespeare et Broadway au grand air.

25.06.19
...

Quoi faire à Ottawa : les incontournables

Bienvenue dans la capitale du Canada.

23.06.19
...