7 voyageurs que tu espères ne pas croiser dans ton dortoir

18.12.17

Dormir en auberge, c’est un peu comme jouer au blackjack : tu peux gagner, tu peux perdre, mais la plupart du temps tu ne fais que dormir. Plusieurs de tes soirées se dérouleront sans histoire, mais certaines seront formidables. Il se peut que tu ouvres la porte du dortoir et rencontres celui qui deviendra ton partenaire de voyage des six prochaines semaines, ton mentor ou la personne qui t’apprendra à cuisiner le meilleur risotto. Malheureusement, il se peut aussi que tu aies moins de chance et tombes sur l’un de ces sept terribles voisins de lit. Dieu merci, les mauvaises expériences de voyage font de bonnes histoires à raconter.

1. La paqueteuse nocturne

Son autobus part à 4 h du matin, donc elle met son alarme à 3 h et appuie 17 fois sur le rappel d’alarme avant de finalement se lever... et faire ses valises. Elle se bat pour sortir son sac du casier et, non sans quelques grognements, tire jusqu’à ce qu’il sorte. Elle ouvre et ferme sans arrêt des sacs de plastique pour ranger ses effets personnels. Elle se déplace d’un bout à l’autre du dortoir pour retrouver ce qu’elle a perdu. Lorsqu’elle ferme finalement sa valise, qu’elle fait moins de bruit et que le sommeil commence à te rattraper, elle allume la lumière pour une dernière vérification et s’en va… en claquant la porte!

2. Le ratoureux

Il est ravi par la ville et a quelques bons conseils pour toi, puisqu’il est arrivé depuis une semaine. Il aperçoit ta passe de bus d’une journée et te demande s’il peut l’emprunter trente minutes pendant que tu défais ton sac. Une demi-heure? Dans cette ville? Ben oui, c’est ça… Il remarque que tu mets ton ordinateur portable dans le casier et te demande s’il peut l’utiliser pour envoyer quelques courriels parce qu’il préfère utiliser un clavier complet plutôt que son téléphone. Il te voit faire ton lavage et te demande du savon, puis de la pâte à dent, puis du déodorant. Quand tu charges ton téléphone, il veut savoir à quel pourcentage il est et t’implore de lui prêter le fil, puisque la batterie de son téléphone est plus faible que la tienne. A-t-il amené au moins UNE chose par lui-même?

3. La reine de beauté

Les douches sont au bout du couloir, mais — heureusement — tu as réservé un dortoir avec salle de bain privée. Dommage que la fille du lit 8 monopolise le lavabo et le miroir depuis une heure pour s’aplatir les cheveux et se maquiller. Ses amies dorment toutes dans le dortoir d’à côté, mais elles ont décidé de flâner dans ta salle de bain, en criant à tue-tête pour couvrir le son trop fort du haut-parleur de son cellulaire. Lorsqu’elle quitte finalement la chambre pour aller au 5 à 7 sur la terrasse du toit et que tu as la chance de laver ton visage, le comptoir est rempli de petites bouteilles et de brosses à cheveux et le fil de son fer plat est emmêlé autour du lavabo. Nice.

4. Le ronfleur nauséabond

Il dort sur le dessus des draps et ne porte rien d’autre que ses boxers serrés. Il ronfle déjà lorsque tu vas te coucher. Te racler la gorge ne le fait pas bouger, donc tu en es venu à gentiment frapper son matelas du lit du dessous. Tu obtiens un petit moment de répit, mais il recommence aussitôt à ronfler comme un ours. Une chance que la réceptionniste t’a donné des bouchons! Si seulement il y avait un remède pour ses pets... le dortoir en entier empeste.

5. La directrice d’école

Elle est couchée à 20 h 30 et toutes les lumières sont éteintes. Tu arrives à 21 h et chuchotes une question au gars du lit 3, elle se tourne et pousse un soupir de découragement. L’après-midi suivant, quand tu demandes à la fille du lit 6 quel musée visiter parce que t’as pas le temps de tous les voir, la directrice te dit que la salle commune sert à discuter et que le dortoir est censé être un endroit silencieux. T’ouvres un sac de chips et elle te rappelle que la nourriture est interdite dans la chambre. Plus tard ce soir-là, tu lis ton livre et elle revient à la charge avec son fameux soupir de découragement.

6. Monsieur Je-Sais-Tout

Ce gars-là a une opinion sur tout, de la façon dont tu déposes ton sac sur le plancher (m’ouin, tu brises les sangles) jusqu’à la quantité de lait que tu mets dans ton café (les adultes le boivent noir). Tu ne sais pas trop ce qui l’a poussé à croire que tu avais besoin de conseils. Si t’avais voulu voyager avec ta mère, tu serais parti avec elle! Non, t’as pas besoin de te faire recommander des bands de musique quand tu mets tes écouteurs. Non, tu ne veux pas comparer le poids de ta serviette de voyage à la sienne. Non, tu ne veux pas t’abonner à l’infolettre de son agence préférée qui offre des vols à bas prix, mais oh, attends, ces rabais sont plutôt étonnants… La seule chose pire que monsieur Je-Sais-Tout, c’est quand monsieur Je-Sais-Tout a raison.

7. Les tourtereaux

Ces deux-là ont économisé six dollars en réservant des lits en dortoir plutôt qu’une chambre privée. Ils jurent qu’ils ne seront pas dérangeants. Pendant la journée, ils ont une bonne écoute parce qu’ils sont tannés de voyager ensemble et trouvent toutes les histoires d’étrangers fascinantes. Quand les lumières sont éteintes, leur amour s’enflamme. Ils commencent avec vigueur en se minouchant en cuillère dans leur lit simple. Tu peux ignorer les chuchotements, même les rires étouffés, mais les lits de l’auberge ne sont pas conçus pour le grand amour. Leur lit grince, tremble et se cogne au tien jusqu’à ce que des vis tombent. Ils finissent par s’endormir et toi-aussi. N’oublie pas qu’au matin, s’il leur manque des vêtements, tu risques de faire volte-face avec du poil… beaucoup de poil. Et ça, ça ne s’oublie pas.

À lire aussi

Comment rester sobre en auberge

Pas besoin de te saouler et de faire le party pour séjourner en auberge.

25.11.18
...

Hoi An, le paradis du sur mesure

Hoi An est la destination d’Asie du Sud-Est où te faire faire l’habit de tes rêves sur mesure.

25.11.18
...

Les 10 meilleurs endroits au Canada à visiter en hiver

Viens profiter de la neige dans ces dix destinations magiques.

19.11.18
...