11 astuces pour devenir un voyageur écolo imparfait

02.11.21

Les modes de vie écolo et zéro déchets sont partout sur notre fil Instagram de nos jours - et ils peuvent paraître intimidants. As-tu vu ces gens dont les déchets d'une année entière tiennent dans un bocal ? Ces gens qui font leur propre tofu à partir de rien ? Ces gens qui font du pain au levain avec leur démarreur de pâte à pain maison ? Tout ça semble un peu difficile à accomplir, surtout quand on voyage et loge dans des auberges. Mais, ce qui est intéressant avec le mode de vie zéro déchets, c'est que tu peux en faire autant ou aussi peu que tu le souhaites. Comme le dit Anne Marie Bonneau, chef «zéro déchets» : «Nous n'avons pas besoin d'une poignée de personnes qui pratiquent le zéro déchets à la perfection. Nous avons besoin de millions de personnes qui le font de manière imparfaite».

Voici donc 11 trucs pour réduire la quantité de déchets que tu produis, et ce, même lorsque tu voyages à petit budget.

1. Réutilise ta bouteille d'eau

Au Canada, nous consommons deux milliards de bouteilles d'eau jetables par an, soit 5,3 MILLIONS de bouteilles par jour. Échanger les bouteilles d'eau en plastique à usage unique contre des bouteilles réutilisables est sans aucun doute l'une des solutions les plus faciles et les plus efficaces à mettre en oeuvre. N'oublie pas que le plastique ne se biodégrade pas et qu'une grande partie de nos déchets plastiques finissent dans les décharges ou dans l'océan.

Si l'eau n'est pas potable, tu peux envisager d'utiliser un produit comme la LifeStraw, une paille filtrante qui élimine jusqu'à 99,99999 % des bactéries et jusqu'à 99,9 % des kystes protozoaires présents dans l'eau. Tu peux également remplir ta bouteille à des sources d'eau potable connues, comme dans des restaurants, bars, cafés ou auberges !

2. Prends le temps de t'asseoir pour boire ton café

Si le café de ton choix n'accepte pas les tasses à café réutilisables, ou si tu n'en as pas (tu devrais !), ne t'en fait pas. Tu es dans une nouvelle ville, alors même s'il peut te sembler instinctif de prendre un café à emporter et de te précipiter pour tout voir, il vaut quand même la peine que tu prennes le temps de t'asseoir, de déguster ton café, d'observer les gens autour et de laisser les minutes s'écouler.

En faisant ça, tu évites les contenants à café pour emporter rarement recyclés. En effet, il est peu connu que le gobelet en papier lui-même est souvent doublé de plastique, le rendant complètement non-recyclable.

Nicholas Ng U Ik Ds393 Co Unsplash

3. Apporte tes propres contenants

Si tu dois faire emballer tes restants de nourriture, évites les récipients en polystyrène et mets-les directement dans des contenants que tu auras apporté avec toi ! Ça te permettra aussi d'éviter les assiettes en plastique des restos à emporter. Plutôt payant d'être bien préparé!

Il est tentant de penser que les emballages en papier sont meilleurs, mais en réalité, ce n'est pas toujours le cas. Les emballages en papier (y compris les sacs en papier brun) sont certes biodégradables, mais leur production nécessite beaucoup plus d'eau.

Autre avantage : les contenants de plastique sont légers (par rapport aux récipients en acier inoxydable et aux pots Mason), tu n'auras donc pas à te soucier d'ajouter du poids à ton sac à dos.

4. N'oublie pas ton sac réutilisable 

Dans une perspective zéro déchets, il n'y a rien de pire que de devoir mettre dans un sac en plastique les produits que tu as acheté à l'épicerie du coin près de l'auberge. Un fourre-tout en tissu léger peut s'avérer pratique pour tout. Utilise-le pour des achats de souvenirs, à l'épicerie, ou même en l'utilisant comme sac à linge pour ton lavage !

Mohadese Marvi 2 Eo Tl Y9 Ubp4 Unsplash

5. Achète des souvenirs de seconde main

Tu peux trouver des t-shirts, des aimants et des bibelots d'occasion au marché local ou dans une friperie. Les vêtements d'occasion, en particulier, réduisent ton impact sur l'environnement en limitant les émissions de dioxyde de carbone (tu as évité que ces vêtements finissent leurs vies à la décharge - youpi !). De plus, la fabrication de nouveaux vêtements nécessite l'utilisation de pesticides et d'engrais, et gaspille des milliards de litres d'eau. Et puis, tu te retrouveras avec des articles vraiment uniques, plutôt qu'avec les articles typiques des magasins de souvenirs et de bibelots. Tu peux également organiser ton propre échange de vêtements avec d'autres voyageurs à ton auberge. La chemise que tu portes trois fois par semaine depuis un mois est comme une nouvelle garde-robe pour quelqu'un d'autre !

6. Refuse les pailles en plastique, ou apporte une paille réutilisable

Si tu as besoin de pailles ou si tu aimes boire avec des pailles, il existe aujourd'hui plusieurs options réutilisables sur le marché : en bambou, en métal, en silicone et en verre (celle-là n'est peut-être pas la plus pratique pour voyager). Peu importe celle que tu choisiras, ces options sont toutes aussi fonctionnelles que les pailles en plastique ou en papier.

7. Apporte tes propres ustensiles

Un grand nombre de restaurants utilisent encore des ustensiles en plastique, tout comme la plupart des compagnies aériennes à bas prix et les repas des vols économiques. Ta meilleure option pour éviter les ustensiles en plastique est d'emporter ton propre kit ! Tu peux les acheter en bambou, en acier, et dans des modèles hybrides et pliables.

Good Soul Shop 2Qk6 Y3 Vfhzk Unsplash

8. Utilise du papier de cire d'abeille ou des sacs réutilisables en silicone

Si tu te prépares un sandwich dans ta chambre d'auberge pour une journée de sortie ou si tu veux conserver le surplus de spaghetti que tu as préparé pour le souper afin de le réchauffer pour le dîner du lendemain, penses à emporter des articles réutilisables de conservation d'aliments. Investis dans du papier en cire d'abeille, ou fabriques-en ! Il sont faits de morceaux de tissu recouverts de cire d'abeille pour imiter le film plastique. Pour les utiliser, réchauffe-les avec la chaleur de tes paumes, tout en les moulant comme des emballages de sandwichs pour conserver tes aliments facilement.

Les sacs en silicone à fermeture éclair remplacent avantageusement les sacs en plastique Ziploc ordinaires et peuvent être réchauffés au micro-ondes ou congelés si nécessaire. Utilises-les pour tout, de la conservation d'articles de toilette qui fuient au mélange de fruits secs !

9. Évite d'acheter des produits emballés dans du plastique

Parlant de mélanges de fruits secs, si tu souhaites en faire toi-même (sans plastique), tu peux trouver dans la ville que tu visites un magasin de vente en gros de noix, de graines et de fruits secs.

Si tu le peux, évites d'acheter des produits emballés dans du plastique, qu'il s'agisse de nourriture ou de souvenirs. Si des options sans plastique sont disponibles, trouves-les ! Si tu ne trouves rien sans plastique, fais poliment part de ton appréhension au vendeur ou à la vendeuse. Souvent, semer l'idée que les déchets plastiques sont évitables et nocifs pour l'environnement émerge simplement d'une conversation.

Marcos Paulo Prado Ud Us Jbe Gw Xo Unsplash

10. Prépare ton propre repas pour l'avion

Cette option est peut-être un peu excessive en fonction de la durée de ton voyage et de ta destination, mais bon. Ça serait génial si on pouvait tous emballer nos tupperwares avec un sandwich et des fruits et emporter nos bouteilles vides pour les remplir à nos portes d'embarquement. Le scénario idéal ? Trouves un restaurant local qui sert des aliments frais et demandes-leur de mettre ton repas dans ton contenant (tout en transportant ta bouteille et tes ustensiles, bien sûr).

11. Réutilise les déchets que tu as acheté pendant ton voyage

Si tu as dû acheter une bouteille d'eau en plastique, réutilises-la en la remplissant chaque fois que possible. Tu as acheté du pain dans un sac en plastique ? Ça se peut très bien ! Plutôt que de jeter le sac, rinces-le et utilises-le pour ranger des vêtements sales ou des gougounes, ou mets-y ton téléphone et fais un nœud pour le protéger du sable à la plage.

La meilleure devise de David Attenborough est «ne pas gaspiller». Lors du lancement de Seven Worlds, One Planet, il a résumé le concept de «zéro déchets» : «Ne gaspille pas l'électricité, ne gaspille pas le papier, ne gaspille pas la nourriture, [...] vis comme tu veux vivre, mais ne gaspille pas.»

Et c'est vraiment aussi simple que ça. L'idée de passer à un mode de vie zéro déchets ne doit pas nécessairement impliquer des changements de mode de vie drastiques. Les petits pas, aussi petits soient-ils, comptent. Si tout ce que tu fais est de remplir une bouteille d'eau là où tu as l'habitude d'acheter de l'eau en bouteille, c'est super ! Si tu abandonnes les gobelets à café en papier pour une tasse isotherme ou un pot masson, tu fais quelque chose de très bien. Au fond, c'est en faisant plein de petites choses qu'on change le monde.

À lire aussi

Les meilleurs endroits au Canada pour se mettre dans l'ambiance des fêtes

Besoin de passer en mode festif? Voici nos endroits préférés pour te plonger dans l'esprit des fêtes.  

02.12.21
...

Les meilleures stations de ski au Canada avec des auberges à proximité

Tu n'as pas à casser ta tirelire pour ton prochain voyage de ski. Dirige-toi plutôt vers une station de ski près d'une auberge de jeunesse !

02.12.21
...

Le petit guide controversé des s'mores

Il n'y a pas de mauvaise manière de faire un s'more, juste des bonnes manières ! 

01.12.21
...