5 quartiers de Berlin à découvrir

04.04.17
par Marie

Capitale de l’Allemagne réunifiée, Berlin nous fascine par son histoire, son unicité et son énergie. En raison de la rivière Spree qui la sillonne et de son passé de ville morcelée, elle n’a pas de centre, ce qui la distingue des autres métropoles. Voici cinq quartiers à découvrir : Mitte, Friedrichshain, Kreuzberg, Neukölln et Prenzlauer Berg.

Mitte

Touristique, mais incontournable, le quartier Mitte ressemble une courtepointe de daltonien – il englobe tant des fleurons de l’architecture stalinienne que l’île des musées, la Brandenburger Tor et un repère emblématique de la culture alternative. Épicentre artistique de Berlin, le triangle formé par les rues Torstraße, Oranienburgerstraße et Rosenthalerstraße renferme une vingtaine de galeries, dont le KW Institute for Contemporary Art. Sur Oranienburgerstraße, ne manque pas le Tacheles, le plus célèbre squat/centre artistique du pays, ainsi que la magnifique Neue Sinagoge aux enjolivures dorées. Au sud, de l’autre côté de la Spree, l’île des musées en offre pour tous les goûts. Les passionnés d’histoire et d’articles rétro aimeront le DDR Museum, un musée interactif qui donne un bon aperçu de la vie en Allemagne de l’Est et présente une foule d’artéfacts, dont la célèbre table multifonctions. De nombreux cafés et boutiques sympathiques ont pignon sur rue dans les alentours des stations Rosa-Luxemburg-Platz et Rosenthaler Platz. Mitte est délimité à l’est par l’artère monumentale Karl-Marx-Allee menant à Friedrichshain, où défilaient jadis les parades militaires.

Friedrichshain

Autrefois quartier ouvrier, Friedrichshain s’est élevé au rang des endroits les plus branchés de Berlin grâce aux clubs, aux jolis cafés et aux pubs situés dans les environs de la Boxhagener Platz et de la Simon-Dach-Straße. La rue Simon-Dach-Straße débouche sur Revalerstraße où se trouve Urban Spree ‒ un centre artistique comprenant un bar, un café et une galerie et attenant à un skatepark et à un centre d’escalade, dans un décor industriel. Après avoir visité Urban Spree, dirige-toi vers l’East Side Gallery qui est la seule portion préservée du mur de Berlin. Ses fresques colorées s’étalent sur un peu plus d’un kilomètre, du pont Oberbaumbrücke à la station Ostbahnhof. À quelques pas de là, plusieurs bars-carrés de sable ont été aménagés le long de la Spree, et leur ambiance décontractée est idéale pour détendre tes fins d’après-midi.

Kreuzberg et Neukölln

Auparavant, Kreuzberg se composait d’un savant mélange d’influences internationales et de mouvements écologiques, artistiques, revendicateurs et punks. Bien que le quartier se soit beaucoup embourgeoisé, la partie sud-est autour Kottbusser Tor (SO36) en a conservé l’âme avec ses bars, ses activistes et sa forte présence turque. C’est l’endroit idéal pour sortir. Quoiqu’un peu tranquille, la partie ouest du quartier (Kreuzberg 61) est magnifique avec ses rues bordées d’arbres et ses édifices anciens. Les férus d’architecture et d’histoire ne manqueront pas le Jüisches Museum pour sa structure moderne et impressionnante, tandis que les cinéphiles se rabattront sur Mariannenplatz pour le cinéma en plein air. En face, à Neukölln, le marché turc qui longe la Spree sur Maybachuferstraße est ouvert tous les mardis et les vendredis. L’incontournable de Neukölln est cependant le Klunkerkranich, un bar-terrasse-jardin situé à l’étage supérieur du stationnement d’un centre commercial. Des DJ s’y produisent et on peut y voir les plus beaux couchers de soleil avec la Fernsehturm en arrière-plan.

Prenzlauer Berg

Prenzlauer Berg est le quartier le plus épargné par les fléaux qui se sont abattus sur Berlin. Il est aujourd’hui très prisé pour son aura cool et bohème ainsi que ses beaux édifices datant de la fin du dix-neuvième siècle. Au cours des 15 dernières années, le quartier s’est gentrifié à une vitesse fulgurante. Les squats sur Kastanienallee ont peu à peu été transformés en jolies boutiques et en restaurants branchés, mais certains irréductibles comme le 86 Kastanienallee résistent toujours. Cette commune d’habitation est facilement reconnaissable grâce à son enseigne Kapitalismus normiert, zerstört, tötet (le capitalisme standardise, détruit et tue). Tout comme les artistes, les révolutionnaires sont encore bien présents à Prenzlauer Berg.

Un favori des Berlinois

Les Berlinois peuvent sembler difficiles à émouvoir, mais ils ont un faible pour les marchés aux puces. Le dimanche, on en trouve dans un parc sur deux (ou presque), et c’est une destination tout indiquée pour aller promener ta gueule de bois. Le plus connu est sans doute le Flohmarkt du Mauerpark. On y retrouve tout le tra la la habituel : antiquités, vêtements vintage, bouffe, objets sérigraphiés et bibelots inutiles, on peut y croiser les plus beaux visages de la ville et même y faire du karaoké en plein air. C’est le chaînon manquant entre hippie et hipster. Avertissement : les sources de distraction y sont nombreuses, et nous ne sommes pas responsables des achats douteux.

Et ailleurs

Pour sept euros, il est possible de visiter Teufelsberg, une ancienne station d’espionnage américaine utilisée durant la guerre froide et transformée par un collectif d’artistes.

Si tu aimes l’atmosphère des films de zombies ou faire des photos glauques, rends-toi à l’hôpital abandonné Säuglings-Kinderkrankenhaus Weißensee.

Faire du vélo ou du kiteskate sur le tarmac, ça te dit? Rends-toi à Tempelhof. Les Berlinois ont transformé cet aéroport désaffecté en immense terrain de jeu.

Où rester à Berlin?

La toute nouvelle auberge branchée Jugendherberge Berlin Ostkreuz a ouvert ses portes dans le quartier de Friedrichshain-Kreuzberg. Cette ancienne école est aujourd’hui le point de départ idéal pour les visiteurs souhaitant se trouver au cœur de la créativité de la capitale.

Autres auberges :

Berlin Youth Hostel International
Berlin – JH am Wannsee
Berlin – Ernst Reuter

Crédits photos:
Rectangle 1, photo de gauche: Nikolai Posner; photo de droite: Marine Richard – Rectangles 2, 3, 4, 5, 6: Marine Richard

À lire aussi

5 façons de profiter au max des couleurs de l'automne

Prêt pour un automne haut en couleur? C'est par ici que ça se passe ! 

19.09.17
...

Sleep for peace : changer le monde un lit à la fois

Quand des jeunes se réunissent à tous les jour sous un même toit, on ne peut que s’arrêter pour apprécier l'impact positif que cela engendrent. Voici ce que nos auberges font pour changer le monde à leur façon. 

18.09.17
...

Les meilleurs grilled cheese à Montréal

Que tu préfères ton grilled cheese nature ou que tu le trempes dans le ketchup, Montréal a le sandwich de tes rêves!

12.09.17
...