Cinq parcs canadiens pour les voyageurs à petit budget

08.08.16
par Gisela

On trouve au Canada 46 parcs nationaux, 168 sites historiques nationaux et quatre aires marines nationales de conservation qui ne demandent qu’à être explorés. Est-ce possible de les visiter sans dépasser son budget? Oui, et en voici cinq à considérer.

Réserve de parc nationale Pacific Rim, Tofino, Colombie-Britannique

Bonne nouvelle : tu n’as pas besoin de voyager à l’autre bout du monde pour devenir un ou une surfer émérite! Tu retrouveras certaines des meilleures vagues au monde sur la côte ouest de l’île de Vancouver, l’endroit parfait pour apprendre ou perfectionner tes techniques de surf. Si voir les denses montagnes et sentir la brise de l’océan te font sourire, prépare-toi à avoir les joues endolories suite à ton séjour au HI-Tofino. Entre les villes de surf de Tofino et Ucluelet se trouve la réserve de parc national Pacific Rim, et que tu sois à la recherche d’une randonnée relaxe sur une section de la magnifique plage ensoleillée Long Beach, d’une aventure dans l’arrière-pays sur la West Coast Trail ou d’une randonnée en kayak à couper le souffle à travers l’archipel Broken Group, tu ne pourras que tomber en amour avec ce parc. Après avoir exploré la forêt tropicale et avant d’en apprendre plus sur la riche culture des premières nations, prends le temps de te pincer pour te rappeler que ce n’est pas un rêve!

"Pas besoin de voyager à l’autre bout du monde pour devenir un ou une surfer émérite"

Parc national des Glaciers, montagnes Selkirk, Colombie-Britannique

Tu désires profiter de toute la beauté de Banff, mais sans les foules? À ne pas confondre avec le parc américain du même nom, le Parc national des Glaciers est la réponse britanno-colombienne au célèbre (et très populaire) parc albertain. Situé à l’ouest de Banff, entre les villages de Golden et Revelstoke, le long de l’autoroute transcanadienne, tu trouveras au Parc national des Glaciers l’un des plus hauts sommets des montagnes Selkirk, deux chaînes de montagnes à l’ouest des célèbres rocheuses. Les vallées y sont étroites et abruptes, offrant des points de vue dramatiques et des randonnées dont tes mollets se souviendront : tout un contraste avec les vastes vallées en forme de U des rocheuses. Tu pourras profiter de ton temps dans ce parc multi-saison pour faire de la randonnée ou du ski, afin d’explorer les glaciers spectaculaires qui font la renommée de l’endroit. Tu peux faire du camping dans l’un des trois sites facilement accessibles du parc ou opter pour une aventure dans l’arrière-pays au Asulkan Hut du Alpine Club of Canada, perché au haut de la vallée Asulkan avec vue sur Rogers Pass et bien d’autres lieux plus loin. Une aventure dans ce parc peut facilement être organisée en autobus de l’est ou de l’ouest. Il y a également des auberges à proximité : à l’est, HI-Yoho National Park Whiskey Jack Hostel et à l’ouest, près de Kamloops, HI-Shuswap Lake.

Parc national Wapusk, Churchill, Manitoba

Rêves-tu d’explorer le Grand Nord, mais tu as froid aux pieds juste à y penser? Peut-être que le subarctique canadien est une bonne place pour débuter! Accessible en avion ou en train, Churchill au Manitoba est la capitale mondiale des ours polaires, et la capitale des bélugas l’été. On y retrouve également une nouvelle auberge douillette, où de gentils locaux te feront sentir comme à la maison. Plusieurs compagnies offrent des excursions pour rencontrer les ours polaires ou voir des baleines, selon la saison. Tu peux même faire de la plongée en apnée ou du kayak avec les bélugas (nous ne recommandons pas de t’approcher autant des ours polaires…)! Même si le village est petit, il y a beaucoup à explorer, tant du côté historique que culturel.

De l’autre côté de la baie se trouve le site historique national Prince of Wales Fort (qui inclut Sloop’s Cove), où tu peux en apprendre plus sur les débuts de la Compagnie de la Baie d’Hudson, qui a déjà été le plus grand propriétaire de terres au Canada. L’extrémité nord du Wapusk National Park est à une courte distance d’hélicoptère ou de motoneige de Churchill. À partir de là, tu peux partir à l’aventure à travers la toundra, les milieux humides ou les plages, afin d’observer des caribous, des renards arctiques et des lièvres lors d’un safari subarctique. Si tu rêves de voir un coucher de soleil qui colorera le ciel et te rendra #célèbre sur Instagram, tu dois visiter Churchill et le parc national Wapusk!

"Capitale mondiale des ours polaires, et la capitale des bélugas l’été"

Le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent, Tadoussac, Québec

Est-ce que tu t’endors parfois la nuit en rêvant de te réveiller au son de baleines qui chantent? Si oui, yu devrais visiter Tadoussac! Situé à trois heures au nord de la ville de Québec, juste après la célèbre région de Charlevoix, Tadoussac est le lieu par excellence où organiser des aventures dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent, une réserve marine fédérale et provinciale où on retrouve des espèces emblématiques de bélugas, de baleines bleues, de rorquals à bosse, de phoques et d’étoiles de mer, entre autres.

Se rendre à Tadoussac est facile. Plusieurs autobus y arrêtent en chemin vers la Côte-Nord, tu trouveras beaucoup d’options de covoiturage sur des sites comme Kangaride, ou tu peux prendre le traversier depuis plusieurs endroits sur la rive-sud du fleuve St-Laurent. Tu peux faire un arrêt ici dans le cadre d’un plus long voyage, et séjourner dans des auberges telles que HI-La Malbaie et HI-Rivière-du-loup. Une fois à Tadoussac, tu peux faire du camping sur une haute falaise avec vue sur le fjord, sur une dune de sable avec vue sur le fleuve qui grossit, ou en ville, pour vivre l’expérience du petit village. Tu peux aussi te payer un séjour confortable dans l’auberge du village ou dans l’un des nombreux bed and breakfast à distance de marche du bord de l’eau. Ne perds pas un seul jour dans cette destination parfaite! Entre les excursions pour voir les baleines, le kayak de mer, la plongée en eau froide, la randonnée, l’escalade, faire des pique-niques et des randonnées à vélo, tu ne manqueras pas d’activités pour t’occuper une semaine durant!

Site historique national de la forteresse de Louisbourg, Cap-Breton, Nouvelle-Écosse

Sur les berges rocheuses de Cap-Breton, à l’est de Sydney en Nouvelle-Écosse, la forteresse de Louisbourg te ramènera dans l’un des ports les plus occupés du 18e siècle en Amérique du Nord. Fondé par des Français en 1713, le village a été mis en état de siège à deux reprises par les Anglais avant d’être démoli dans les années 1760. La reconstruction d’un quart du village français original et de ses fortifications a débuté dans les années 1960. Aujourd’hui, la forteresse reconstruite de Louisbourg est la plus grande – et la meilleure – de son genre en Amérique du Nord, offrant une grande quantité d’expériences dont les visiteurs peuvent profiter : ressens le tremblement du sol après avoir tiré un canon, savoure le poisson du jour, suivi d’un shooter de rhum Fortress dans l’ambiance d’une taverne du 18e siècle, ou admire l’apparat des jours de célébration. Et ton expérience au 18e siècle n’a pas à se terminer lorsque les portes se ferment à 17h! Aie le courage de rester une fois le soleil couché pour vivre Louisbourg Live et faire l’expérience d’un meurtre et mystère, d’un circuit des fantômes ou d’un souper-théâtre qui rend réellement ce site historique spécial!

Louisbourg est à une courte distance de voiture de Sydney. Tu peux aussi t’y rendre en autobus depuis la Nouvelle-Écosse, ou en traversier, depuis Terre-Neuve. Lors de ta visite, tu peux faire du camping sur le bord de l’eau, opter pour une chambre à l’auberge HI-Cape Breton Island, située sur le bord de l’eau, ou encore profiter d’une aventure dans l’arrière-pays au Parc National des Hautes Terres du Cap-Breton.

"Ressens le tremblement du sol après avoir tiré un canon"

Cet article a été soumis par les jeunes ambassadeurs de Parcs Canada 2015-16. Cet été, ils ont eu l’occasion de voyager au Canada et d’explorer de nombreux parcs nationaux et lieux historiques. Suivez leurs aventures en ligne sur Facebook etTwitter

Crédits photos: En-tête (Parcs Canada, Parcs Canada – C Roy), Photo 1 (Eli Michaud – Parcs Canada), Photo 2( Eli Michaud – Parcs Canada, Parcs Canada), Photo 3(Guillaume Blais, Parcs Canada)

Cet article fait partie du
Volume 2

Le Canada sans casser la tirelire

À lire aussi

5 façons de profiter au max des couleurs de l'automne

Prêt pour un automne haut en couleur? C'est par ici que ça se passe ! 

19.09.17
...

Sleep for peace : changer le monde un lit à la fois

Quand des jeunes se réunissent à tous les jour sous un même toit, on ne peut que s’arrêter pour apprécier l'impact positif que cela engendrent. Voici ce que nos auberges font pour changer le monde à leur façon. 

18.09.17
...

Les meilleurs grilled cheese à Montréal

Que tu préfères ton grilled cheese nature ou que tu le trempes dans le ketchup, Montréal a le sandwich de tes rêves!

12.09.17
...