FacebookTwitterLook at our InstagramYoutube

Mary Belle Barclay

Membre de l'Ordre du Canada

 "Ancienne enseignante et fervente protectrice de l'environnement, cette résidente de Calgary afondé en 1933, avec l'aide de sa défunte soeur, l'Association canadienne de l'ajisme. Après des débuts modestes, avec pour toutes ressources un cheval, deux automobiles et une tente, l'association s'est développée en un réseau d'une soixantaine d'auberges qui accueillent des Canadiens et des visiteurs du monde entier." [le gouverneur général du canada, juin 1987]

Mary Belle et catherine Barclay

Mary Belle Barclay et sa soeur Catherine étaient des personnes spéciales, de courageuses pionnières de l'Ouest. Ensemble, elles ont fondé et enregistré l'Association canadienne de l'ajisme (HI-Canada) en 1938. Ces deux soeurs étaient des rêveuses pragmatiques qui transformaient leurs rêves en réalité.

Mary disait que c'est sa soeur Catherine qui a rapporté d'Europe le concept de l'ajisme au Canada, mais ce sont le rêve et la détermination de Mary qui ont vraiment fondé l'ajisme au Canada en 1933. La première auberge était à Bragg Creek (Alberta); c'était une simple tente de prospecteur d'une valeur de 19 $. Mary écrivit plus tard : «Une fois construite, une bonne idée ne peut jamais être détruite.»

Tu peux lire la biographie de Mary dans le livre Mary Belle Barclay, écrit par Evelyn Edgeller.
 Clique ici pour télécharger le livre en format pdf.


Prix et reconnaissances

En 1973, Mary et Catherine Barclay ont été honorées par la ville de Calgary en tant que Citoyens de l'année. En 1975, les deux soeurs ont reçu la médaille et le le manuscrit honorifiques Richard Schirrmann de l'Association des auberges jeunesse allemandes pour leur oeuvre de fondatrices du mouvement des auberges de jeunesse du Canada.

Mary a aussi reçu le prix des fondateurs - le prix Isabelle & Monroe Smith - de la American Youth Hostels Association, qui se nomme maintenant HI-USA. Et, en 1987, le gouvernement canadien reconnaissait le travail de pionnier accompli par Mary et son engagement envers l'avancement de l'ajisme. Mary a ainsi mérité le plus grand hommage civil accordé par notre pays, l'Ordre du Canada.

L'héritage de Mary Belle Barclay

Le rêve conçu par Mary et sa soeur en 1933 constitue maintenant un réseau national d'auberges de jeunesse. Dans une certaine mesure, c'est une communauté de voyageurs qui possède et gère ces auberges.

Le réseau canadien des auberges de jeunesse s'étend aujourd'hui dans tout le pays et ses auberges abordables se trouvent dans toutes les provinces d'un océan à l'autre.

Dans l'épilogue de son livre Mary Belle Barclay, Mme Edgeller écrit : «Bon nombre de pionniers, comme Mary Barclay et sa famille, ont relevé tous les défis et ils ont fait preuve de grandeur par leur courage, leur dur labeur, leurs valeurs morales et leur intelligence.» Et, dans le message final de sa propre biographie, Mary dit : «J'espère que ce petit livre sur ma vie et mon travail inspirera les lecteurs à entreprendre leur propre travail de pionnier en vue de se tourner vers un mode de pensée élevé, une vraie éducation, plus de compréhension des autres et la recherche de la paix universelle.»

En septembre 2000, Mary Barclay est décédée quelques mois avant son 100e anniversaire.

Mary nous a laissé un héritage. Cet héritage va bien plus loin que le legs financier de ses biens. Nous avons hérité de sa vision de l'avenir et de son esprit de pionnier vif et flexible, plein d'enthousiasme et de détermination à réussir. Elle aimait le changement et elle le provoquait.

L'héritage de Mary Belle Barclay demeure la mission de HI-Canada :

«Aider les gens, en particulier les jeunes, à mieux connaître les peuples, les lieux et les cultures par l'entremise de l'ajisme.»

Les fonds de la famille Barclay - au musée Glenbow à Calgary (disponible en anglais seulement):

Consulte la brève biographie et le résumé de son contenu 
Consulte les outils à la recherche / les documents numérisés