FacebookTwitterLook at our InstagramYoutube

Richard Schirrmann

 

L'histoire des auberges de jeunesse commence en 1909

Le fondateur du mouvement des auberges de jeunesse est un instituteur allemand, Richard Schirrmann. Il en eut l'idée quand, bloqué avec ses élèves par un orage au cours d'une excursion, on leur proposa de dormir dans une école. 

Des excursions de randonnée au mouvement de l'ajisme 

 
Il croyait en l'apprentissage par l'observation directe et emmenait souvent sa classe en excursion et en randonnée. Ces sorties pouvaient durer plusieurs jours, et Schirrmann et ses élèves dormaient alors dans des fermes.

Lors de l'une de ces sorties, le 26 août 1909, le groupe de jeunes fut surpris par l'orage. Ils trouvèrent finalement refuge dans une école, dans la vallée de Bröl. Le directeur leur permit d'utiliser une salle de classe et un fermier leur donna de la paille pour dormir et du lait pour le repas du soir. La tempête fit rage toute la nuit. Tandis que les garçons dormaient, Schirrmann resta éveillé. C'est alors qu'il eut une idée...

« Les écoles allemandes pourraient parfaitement servir de lieu d'hébergement pendant les vacances. Les villages pourraient avoir des auberges de jeunesse chaleureuses situées à une journée de marche les unes des autres, pour accueillir les jeunes randonneurs.»

Cette nuit d'orage marqua le début du mouvement des auberges de jeunesse (ajisme). En 1910, Schirrmann rédigea un essai reprenant ses idées pour la création des «Volksschülerherbergen» (auberges pour les élèves des écoles publiques régulières).

« Deux salles de classe suffiront, une pour les garçons et l'autre pour les filles. Les pupitres peuvent être empilés pour libérer de l'espace pour 15 lits. Chaque lit comprendra un sac et un oreiller bourrés de paille, deux draps et une couverture... Chaque enfant devra ranger et nettoyer son coin. »

La première auberge de jeunesse


En 1912, la première vraie auberge de jeunesse fut inaugurée dans le vieux château d'Altena. Le château fut restauré et équipé selon les souhaits de Schirrmann, avec deux dortoirs comprenant des lits superposés en bois massif à trois étages, une cuisine, des sanitaires et une salle de bain avec douches.

Le mouvement ajiste se développa rapidement. En 1913, on enregistrait 83 auberges et 21,000 nuitées. En 1921, le nombre de nuitées était déjà de 500,000. À l'été 1931, 12 associations d'auberges de jeunesse avaient été créées en Europe, pour un total de 2,600 auberges, mais les contacts entre associations étaient rares.

Tout changea le 20 octobre 1932 lorsque la première conférence internationale fut organisée dans un hôtel d'Amsterdam. Y assistèrent des représentants de 11 associations: Allemagne, Angleterre & Pays de Galles, Belgique, Danemark, France, Irlande, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Suisse et Tchécoslovaquie.